Devenez Membre  Aujourd'hui: 908 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5765

    En ligne :
    Visiteurs : 8
    Membres : 0
    Total :8

    Liens sponsorisés



    Votre publicité ici


    CRITIQUE LITTÉRAIRE
    Relic - Douglas Preston & Lincoln Child




    Critique publiée par Woland le 29-08-2005

    Un film de série B, tout dégoulinant d'hémoglobine ketchupisée, où retentissent moult cris d'horreur sur fond d'apparitions éclair d'une créature à laquelle on ne croit pas une minute, a été tiré par Hollywood de ce petit roman qui méritait pourtant un autre traitement. Est-ce à la formation scientifique de Douglas Preston que "Relic" doit la crédibilité qui sourd de ses pages ? Ou alors à la sobriété des descriptions qui nous sont données çà et là de la Créature ?

    Quoi qu'il en soit, "Relic" est en son genre un petit bijou qui revisite avec bonheur le thème classique de "la-Créature-qui-vient-du-fond-des-âges-pour-mieux-te-manger-mon-enfant."

    En apparence cependant, le lecteur pressé pourrait ne voir là-dedans qu'une énième resucée de l'exploration amazonienne qui ramène dans un grand musée (ici new-yorkais) des caisses recelant une mystérieuse et épouvantable (on s'en doutait) créature pré-historique dont le but ultime (et à bien y regarder le seul) dans l'existence est de dévorer tous les êtres humains qui lui tombent sous la griffe - le tout en répandant un maximum de sang, de cervelle et d'entrailles sour l'intégralité des murs dudit musée.

    Mais il aurait bien tort de passer son chemin sans approfondir. Car :

    1) les auteurs ont décidé d'éviter le gore à tout prix ;

    2) leur scénario est aussi solide que leur Créature - lisez bien l'introduction, surtout ;

    3) et la "chute" est amenée de façon insidieuse et démoniaque - si bien même qu'à l'instant où on croit avoir tout saisi, on découvre qu'en fait, on n'avait pas bien réalisé l'identité réelle de la Créature.

    Un roman qui n'est pas un chef-d'oeuvre mais qui change un peu, par la qualité de sa construction et de ses idées, du tout-venant habituel. Il fallait le signaler. Voilà qui est fait. Maintenant, si ça vous intéresse, lisez-le


    Le critique : Woland
    Note :
    Liens relatifs : PriceMinister.com
    Hits : 3459

    [ Faire un commentaire ]  [ Retour à l'index des Critiques ]

      

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2024 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb