Devenez Membre  Aujourd'hui: 163 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5767

    En ligne :
    Visiteurs : 6
    Membres : 0
    Total :6

    Notre Sélection

    Sophie de Mijolla-Mellor - L'enfant lecteur
    le choix des visiteurs



    Richard Molinier
    Le gris était presque parfait
    Petits fragments et autres pensées
    Pensées

    Diffusion Large

    Zoom
    Par ses courts textes assemblés en une sorte de journal hétéroclite et informe — « clinamen » exogène mêlé de digressions, bricolé de contes, de récits, de moments réellement vécus, brouillon « d’une réalité morcelée à l’accès aléatoire » — ce recueil veut mettre l’accent sur la difficulté de l’expression artistique dont nous ne sommes pas toujours maîtres, mais aussi et surtout sur sa nécessité et le bonheur qu’elle procure. Un « lent cheminement… », un brin de liberté où il est, malgré tout, essentiel de prolonger le mystère et de ne pas avouer… Il évoque également les choses naturelles ou indispensables : la mer, le temps, l’art, la pensée, etc., les autres indifférenciés. Nous pourrions dire : quelques « rencontres au bout d’un stylo » ou « d’une plume de bambou ».


    [Lire un extrait] [Télécharger] [Ecrire à l'Auteur] [Lire les commentaires] [Acheter le livre] [Imprimer] [Retour Bibliothèque]

    L'AUTEUR

    Né en 1950 à Narbonne (Aude), de formation scientifique à l'origine, Richard Molinier s'est très tôt intéressé à l'art et plus particulièrement à la peinture. Le point initial fut le flash de l'impressionnisme puis ses développements ultérieurs : post-impressionnisme, expressionnisme abstrait, etc. La littérature s'est intégrée dans ce parcours graduel vers une seule unité pressante : essayer de comprendre. Cela l'a mené inexorablement vers l'apodictique besoin de s'exprimer, souvent avec des couleurs, au travers de textes divers et variés...

    [Consulter sa page]


    COMMENTAIRE D'UN LECTEUR

    Woland : "le gris était presque parfait", titre gentiment ironique pour un recueil de pensées et de réflexions diverses sur l'art en général et sur la peinture et l'écriture en particulier. pourquoi "gentiment ironique" ? parce que richard molinier s'exprime en couleurs, celles de la nature occitane qu'il aime à explorer, celles aussi de ses peintres préférés parmi lesquels cézanne, van gogh, lautrec, soutine et paul klee. ce qu'il nous dit sur sa conception de la créati... [lire la suite]


    VOUS APPRÉCIEREZ PEUT-ÊTRE ÉGALEMENT

    La descente Petits contes Yugcibiens Grand Hôtel du Merdier Au pays des guignols gris Livre 3 Hamanotha Au pays des guignols gris Livre 2 

    MENTION LÉGALE

    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, les oeuvres publiées sur le site d'Alexandrie Online sont protégées. Le titulaire des droits autorise : la reproduction et la représentation à titre de copie privée ou des fins d'enseignement et de recherche et en dehors de toute utilisation lucrative. Ceci, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source, tels que signalés dans l'ouvrage.




      

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2020 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb