Devenez Membre  Aujourd'hui: 295 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5765

    En ligne :
    Visiteurs : 5
    Membres : 0
    Total :5

    Liens sponsorisés



    Votre publicité ici


    DROIT DE REPONSE




    Raymond DERYNCK
    Les temps périlleux
    ou la table de Merlin

    NotoriétéPopularitéPalmarès
              



    Commentaire de janik :

    Hé bien, personnellement, j'ai été "enchanté" par cette présentation de la légende du Graal. Ce texte destiné à être déclamé se lit aussi d'une manière fluide, et le souffle épique qui l'anime garde jusqu'à la fin son charme poétique. Un grand bravo pour cette interprétation d'un thème classique.


    Son évaluation :
    Réponse de l'auteur au commentaire de janik :

    Merci, Janik, pour cette lecture et pour votre sympathique commentaire.


    Comme vous l'avez noté, il y a un caractère épique et poétique dans ce texte. La raison en est la pente naturelle de votre serviteur. Mais de façon plus littéraire, l'intention était de pouvoir inclure des extraits de Chrétien de Troyes (épopée) et d'Apollinaire (poésie) sans que ceux-ci fassent figure d'intrus.


    Je pense que cet objectif a été atteint.



    Une autre exigence à la rédaction des "Temps Périlleux" était que le texte puisse faire l'objet d'une lecture autant que d'une interprétation. La mise en jeu devait pouvoir aller elle-même de la lecture à haute voix jusqu'à mise en scène à plusieurs comédiens.


    Là aussi la cible a été touchée, dans la mesure où toutes ces configurations ont été réalisées avec succès.


    Je vous renvoie aux commentaires que j'adressai à Mahaut de Boulogne, et à la consultation de mon site qui permet de télécharger quelques extraits du spectacle réalisé.


    Au delà du style purement épique, vous verrez par cette consultation que les personnages féminins servent de sous-

    bassement par des dialogues (Viviane Merlin, Morgane Arthur, Lancelot Guenièvre) et que l'humour n'est pas absent (Notamment avec Perceval).





    Enfin, cela devrait être plus évident en visualisant ces extraits, vos propres préoccupations, Janik, ne sont pas totalement absentes de ce travail. L'évocation du désir (la quête du GRAAL), du caractère nécessairement illusoire de cette quête, du rapport entre magie et réalité (Galaad Merlin) peut soutenir une réflexion du spectateur auditeur tout en gardant un caractère ludique et enfantin.



    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2024 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb