Devenez Membre  Aujourd'hui: 322 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5767

    En ligne :
    Visiteurs : 7
    Membres : 0
    Total :7

    Notre Sélection

    La Baronne (Auteur) - Hitch Girl Experte en Seduction
    le choix des visiteurs


    DROIT DE REPONSE




    Georges Réveillac
    De la Terre jusqu'au Ciel

    NotoriétéPopularitéPalmarès
              



    Commentaire de GUISNOOT :

    Bonjour,

    Les vingt premières pages m'on séduite. L'écriture est déliée profonde et riche. Mais comme dans tout roman on attend le dénouement et les états d'âmes de l'auteur dans tel ou tel domaine provoque des interférences qui gachent le déroulement de l'histoire. L'exemple le plus flagrant apparait quand on apprend que le narrateur n'a jamais eu de fille (autour de la page 160). Cela m'a coupé net l'envie de poursuivre.
    Comme pour un arbre il faut savoir élaguer pour qu'il est de bon fruit.

    Amicalement Didier Mérilhou

    Son évaluation :
    Réponse de l'auteur au commentaire de GUISNOOT :

    L'histoire que je raconte semble autobiographique, ce qui est faux. Cependant, les caractères et les situations qui sont la chair de cette histoire sont tirés de la réalité. Le lecteur s'en rend compte, que je bâtis mon histoire avec du réel. Alors, quand je lui raconte la mort d'une fillette, je dois le prévenir que je ne suis pas tout à fait sûr de la réalité d'un tel caractère. Je veux guider le lecteur, je refuse de le tromper sciemment.
    Mon but n'est pas d'écrire un roman de plus. Il est de transmettre un message, lequel pourrait être un message d'espoir, une voie réaliste pour nous sortir de la pétaudière où nous sommes englués. Je vois que c'est raté.
    Et nous continuons de foncer dans le mur, de plus en plus vite, accélération de l'histoire oblige.

    Alexandrie publie les deux versions d'une théorie philosophique dont j'ai douloureusement accouché :
    - "Mon Amour", roman philosophique,
    -"De la Terre jusqu'au Ciel", roman de science-fiction.
    Si la grossesse et l'accouchement furent douloureux, maintenant, ça va. Et le bébé se développe bien. Un petit souci, cependant. Il y a eu sur Alexandrie une période où les deux versions totalisaient jusqu'à 20 téléchargements par semaine, comme s'il y avait eu un effet de bouche à oreille. Et puis tout s'est arrêté pendant 2 mois environ, le temps que je réalise que mes cotisations n'étant pas à jour, les visiteurs ne pouvaient plus télécharger mes ouvrages. Pascal m'a expliqué l'origine du problème et j'ai réglé mes cotisations. Mais les téléchargements n'ont pas repris. En revanche, sur mon site personnel, après un fléchissement dû à cette erreur, les téléchargements sont repartis à la hausse. En octobre dernier, j'ai atteint le record de 104.
    Voici les chiffres :
    en 2008 : 13 téléchargements en février, puis 12, 25, 47, 60, 67, 48, 53, 93, 65, 75,
    en 2009 : 95, 59, 76, 98, 31, 55, 81, 62, 85, 104
    Bref, tout se passe comme si le bouche à oreille d'Alexandrie s'était reporté sur mon propre site, après une période d'hésitation.
    Si le bouche à oreilles se faisait à la fois sur Alexandrie et sur mon site, ne serait-ce pas merveilleux ?



    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2020 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb