Potier Valentin
Pyongyang
Théâtre


Song Ten, un jeune Nord-Coréen voit sa famille se faire exécuter par les soldats de l'armée populaire. Leur crime ? Avoir éteint la radio d'État. À partir de ce moment, ce jeune homme va tout faire pour fuir le pays avec Jin Gaï, un opposant au régime. Cette histoire nous entraîne à travers la Corée du Nord et l'idéologie stalinienne qui y règne encore aujourd'hui. La plupart des événements sont tirés de témoignages réels qui sont parvenus jusqu'à nous. Cette pièce de théâtre, bien qu'assez longue, se lit comme un roman et fait si bien ressentir les émotions des personnages dans ce monde resté très secret qu'elle interpelle fortement le lecteur-spectateur.

cf. http://www.alexandrie.org/resumT.php?lid=318


L'AUTEUR

Né en août 1984 à Strasbourg, Valentin Potier se passionne pour le théâtre depuis le collège en tant que comédien. Après un cursus scolaire mouvementé et un premier échec au baccalauréat scientifique, il réussit néanmoins à l'obtenir et entre à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) en 2004 dans la filière « Arts du spectacle », mention études théâtrales. Il se lance alors dans l'écriture dramatique et entend parler de la Corée du Nord. En 2007, il obtient sa licence et continue d'écrire en explorant d'autres territoires dans l'écriture.




Ce texte est présenté sur le site d'Alexandrie à l'adresse http://www.alexandrie.org
Toute reproduction ou diffusion est interdite sans l'accord de son auteur
Date d'enregistrement : 26-01-2010