Devenez Membre  Aujourd'hui: 116 visites  
Menu Principal
  • Accueil
  • Inscription
  • Connexion
  • Recherche

  • En Bref
  • Lectures Libres
  • Best Sellers
  • Sites littéraires
  • La Bibliothèque
  • La Librairie
  • La Criticothèque

  • Foire aux questions
  • Publier un ouvrage
  • Protection en ligne
  • Le droit d'auteur

  • Passe-Livres
  • Bouche à oreille
  • A propos du site
  • Mentions légales

  • La lettre

    Votre adresse E-mail

    Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Vue d'ensemble
    Bonjour, Anonyme
    Pseudo :
    Mot de Passe:
    Inscription
    Mot de passe oublié?

    Membres inscrits :
    Aujourd'hui : 0
    Hier : 0
    Total : 5768

    En ligne :
    Visiteurs : 4
    Membres : 0
    Total :4

    Notre Sélection

    Michael Lewis - Le casse du siècle
    le choix des visiteurs


    COMMENTAIRES




    Eleken TRASKI
    La bouteille



    Lecteur : mahautEvaluation : 8/12/2007

    Ignoble, terrifiant, l'univers de cette nouvelle laisse pantelant En cela, il atteint son but : on en oublie l'écriture pour être plongé jusqu'aux oreilles dans un sang visqueux, et jusqu'au nez dans le putride de la mort décomposée... Texte remarquable. d'une puissance redoutable. (A épargner toutefois aux âmes sensibles.)



    Lecteur : louveEvaluation : 26/12/2007

    Le style est assez bon de l'auteur. C'est dommage que quelques fautes sont encore visibles. L'histoire est prenante et saisissante. Les descriptions sont très bonnes et permettent aux lecteurs de se faire une opinion des lieux où se trouve la fillette ainsi que de ce qu'elle voit. J'aime beaucoup la perception de l'angoisse qui sort de cette nouvelle. On a peur avec la fillette et avec elle on veut savoir son destin. Une très bonne nouvelle bien gore qui n'est pas sans me faire penser... [lire la suite]



    Lecteur : IshtarEvaluation : 14/01/2007

    Le thème dominant de cette Nouvelle d'Eleken est basé sur le machiavélisme sadique d'un boucher assassinant des enfants. Si l'on aime des histoires qui font frémir et donnent froid dans le dos; celle-ci fait partie de la catégorie "bin gore trash". Eleken a le don "du mal" (sourire); son style est trouvé et son écriture ressemble terriblement à celle de Maxime Chattam. Le seul hic (j'insiste) est le manque de rigueur dans les corrections de cette "épouvantable" Nouvelle; la note de 8/1... [lire la suite]



    Lecteur : WolandEvaluation : 9/03/2007

    L'histoire en elle-même : en apparence, ce pourrait n'être que du "gore" mais c'est bien plus que cela. Beaucoup de sensibilité, quelque chose de visionnaire, de différent, d'original - et donc quelque chose de particulier à l'auteur et qu'il faut à tout prix qu'il cultive encore. Je puis me tromper mais il y a beaucoup de "non-dits" dans ce cauchemar étouffant où la dernière parole du Boucher est à la fois terriblement féroce et miséricordieuse. Je retrouve ici ce que je pressentais dan... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : Mary-j-danEvaluation : 17/09/2007

    Autant d’imagination dans l’atrocité, c’est inouï ! Cette nouvelle est absolument remarquable dans le genre littérature de fantastique et d’horreur. Les détails sordides ne manquent pas et donnent une vision surréaliste du décor, mêlé de chair, de sang, de corps massacrés et dépecés par un boucher morbide. Des guirlandes d’intestins et autres « fantaisies » pour décorer un sapin de Noël, mumm, croustillante image ! Mais ce que je retiens de plus fort tient à la description sombrement tangible de... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    Lecteur : GUISNOOTEvaluation : 22/04/2009

    Comme" le témoin de l'aube " l'auteur dans cette nouvelle nous décrit sans euphémisme le comble de l'horreur dans un style toujours mesuré sobre et cruellement réaliste; Les quelques fautes grammaticales( si l'auteur est intéressé je les lui communiquerai) ici et là, n'enlèvent rien à l'émotion qui nous saisit en liant cette oeuvre magistrale. Didier Mérilhou



    Lecteur : AntoineEvaluation : 19/01/2007

    Permettez-moi de commencer par une petite prière : Mon Dieu, faites que cette nouvelle ne tombe jamais entre les mains de ma fille lorsqu'elle sera en âge de lire. Amen. Pour le reste, l'horrible et le macabre ont aussi des possibilités artistiques, et dans le genre je dois dire que Eleken traski se débrouille plutôt bien. Même le plus grand spécialiste en film d'horreur frémirait à fréquenter ce texte. J'y ai aussi appris le comble du cynisme : un sapin de Noël décoré façon Boucher. Tout écriva... [lire la suite]

    Réponse de l'auteur



    ***


    Retour à l'ouvrage | Evaluer l'ouvrage

    Tous les Logos et Marques cités sont déposés, les articles et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs respectifs.
    Copyright © 2000/2020 - Alexandrie Online - All rights reserved (Tous droits réservés) - Contactez-nous - Affiliation

    Robothumb